LIMITES

NICOLAS_HAUT_AFFICHE_LIMITES_A3_001.jpeg

Le tout premier spectacle que j’ai écrit était un one-man show. Une galerie de personnages variés servait des situations diverses. Cela faisait longtemps que j’avais envie de refaire un solo. Mais un

solo différent, avec un seul personnage : moi, dans une seule situation, celle de s’adresser à un public. Cependant mon actualité m’a fait repousser ce projet à plusieurs reprises. Un jour, je me suis dit « Là, il faut le faire. C’est le dernier moment. » Cette réflexion me paraissait parfaitement cohérente et pourtant je ne parvenais pas à la justifier. C’est ainsi que m’est venu l’idée de la LIMITE.

En poursuivant ma réflexion, je me suis aperçu que les LIMITES étaient omniprésentes dans nos vie. Qu’elles nous soient imposées ou que nous nous les posions délibérément. Ces frontières, qui semblent précises et immuables, sont pourtant très souvent laissées à la libre interprétation de chacun et sujettes à discussions. C’est ainsi que l’angle d’attaque des LIMITES s’est imposé à moi pour créer un solo dans lequel je pourrais me dévoiler.

Si LIMITES est sans doute mon texte le plus personnel, voir par moment impudique , il n’est pas pour autant un spectacle purement auto-biographique. C’est d’ailleurs un des thèmes qu’il aborde : la distinction entre la fiction et la réalité. 

 
sandrine szaboLe Bilboquet