NICOLAS_HAUT_DORENAZ_2017_CLAUDE_DUSSEZ_2631_BD.jpg
 

Le  premier spectacle que j’ai écrit, c'était un one-man show. Une galerie de personnages variés servaient des situations diverses.

Cela faisait longtemps que j’avais envie de refaire un solo. Mais un solo différent, avec un seul personnage : moi, dans une seule situation, celle de s’adresser à un public. Après avoir repoussé ce projet à plusieurs reprises, un jour, je me suis dit « Là, il faut le faire. C’est le dernier moment. » Cette réflexion me paraissait à la fois parfaitement cohérente et complètement absurde. C’est ainsi que m’est venue l’idée des LIMITES.

Les LIMITES sont omniprésentes. Qu’elles nous soient imposées ou que nous nous les posions délibérément. Ces frontières, qui semblent précises et immuables, sont pourtant très souvent laissées à la libre interprétation de chacun et sujettes à discussions. C’est ainsi que les LIMITES ont été le point de départ de la création de ce solo dans lequel je peux me dévoiler.

Dans LIMITES, je raconte ma vie. Ce qu'elle a été à travers mes origines belges, ma famille et mon parcours. Et celle qu'elle aurait pu être à travers les méandres de mon imagination.

Pour LIMITES, je me suis entouré de collaborateurs précieux : Sylvie Bourban, qui a non seulement composé les chansons du spectacle mais qui a aussi orienté l'écriture et supervisé la mise en scène ; Christophe Calpini, qui a co-composé et arrangé la chanson "Trop Tard et Trop Tôt" ; Marc Boivin, qui a supervisé et enrichi l'écriture et j'en profite pour faire un clin de diaphragme à Claude Dussez qui fut le premier spectateur de ce spectacle avant même qu'il n'existe.

 

Le 9 septembre 2018, Nicolas Haut était l’invité de VERTIGO sur la Radio Suisse Romande La Première pour parler de “LIMITES”

 
NICOLAS_HAUT_VERNAYAZ_2017_CLAUDE_DUSSEZ_2542_BD.jpg